dimanche 15 mai 2016

UNE HISTOIRE par Esther Granek

 




UNE  HISTOIRE

Esther Granek


Et c’est au fil de nos sourires
 que se noua le premier fil.

Et c’est au fil de nos désirs
 qu’il se multiplia par mille.

Était-ce au fil de mes espoirs
 qu’en araignée tu fis ta toile ?


Car c’est au fil de tes départs
 qu’au piège je fus l’animal…

alors qu’au fil de ton plaisir
 se brisera… le dernier fil.




Nata Vi

                                                                                    
 
 
 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire